Yeah Yeah Yeahs – Fever to Tell

Groupe américain de musique indépendante, Yeah Yeah Yeahs a été formé à New York en 2000 par la chanteuse Karen O et le batteur Brian Chase, anciens camarades d’université rejoints par le guitariste Nick Zinner. Associés au genre du garage rock, ils se font remarquer avec leur fougue scénique et on les retrouve bientôt en première partie des White Stripes et de Liars… Publié en 2003, leur premier album Fever to Tell est soutenu par des guitares échevelées et une batterie fracassante, la voix punk de Karen O explosant les vumètres… Sortent du lot Black Tongue et ses petits cris d’extase, les échos krautrock de No No No et le foudroyant Y Control… D’autres titres comme Pin et Maps évoquant l’énergie des Suédois de The Sounds, on pense aussi aux aînés Fugazi voire à l’éclosion post-punk de Siouxsie Sioux ! Un programme pétant à l’image de sa couverture, le livret renfermant des illustrations chatoyantes signées Cody Critcheloe.