Wolfgang Amadeus Mozart – Don Giovanni

Don Giovanni est un opéra créé en 1787. Il fait suite aux Noces de Figaro, peu appréciées à Vienne mais qui trouveront leur public à Prague, où Mozart a choisi de mettre en musique le mythe de Don Juan d’après un livret de Lorenzo da Ponte… J’ai eu le bonheur de le voir représenté au Liceu de Barcelone l’an dernier, ému aux larmes par les déconvenues sentimentales d’Anna, d’Elvira et de Zerlina ; entre l’Andante fougueux et un Finale foudroyant, où le séducteur impénitent est puni pour l’ensemble de ses méfaits… « Batti, batti, o bel Masetto ! » Zerlina invite son époux à la battre, lequel était résigné d’avance, c’est super macho comme histoire mais comme la musique est sublime, on continue de se presser pour l’entendre… Dans son film Amadeus, Miloš Forman associe la composition de Don Giovanni à la mort prochaine de Mozart, celle-ci ne survenant que quatre ans plus tard, un raccourci de cinéaste renforçant la dimension dramatique de cet opéra qui mérite autant que Carmen de passer trois heures de sa vie dans un bon fauteuil, à se laisser porter en parcourant le livret.