Wire – The A List

Paru en 1993, The A List compile les seize meilleurs morceaux de Wire parus entre 1985 et 1990, d’après les résultats d’un sondage effectué auprès de fans et de journalistes musicaux. Les albums The Ideal Copy et A Bell is a Cup y sont particulièrement représentés, Kidney Bingos ou Madman’s Honey enjôlent tandis que The Finest Drops remporte l’argument avec son association de percussions et trompettes ; la torpeur de Feed Me rappelant Black Day… Moins immédiat, Drill joue sur la longueur et nous fait gravir une suite d’escaliers comme si l’on arpentait vers le Château de Kafka ; Torch it! constituant l’étape suivante avec ses emballements gothiques qui me rappellent la luxuriance de Mask. Un disque grisant où les guitares planent entre des synthés surannés, à ne pas mettre aux oubliettes.