Van Morrison – Astral Weeks

Van Morrison est un chanteur et compositeur irlandais né à Belfast en 1945. Sa mère était danseuse et son père discophile, il découvre Ray Charles et Muddy Waters, apprend la guitare et se produit dès l’âge de 12 ans ; vit de petits boulots jusqu’en 1964 où il forme le groupe de blues Them, démarre sa carrière solo trois ans plus tard et se fait connaître avec le hit Brown Eyed Girl… L’album qu’il publie en 1968 est autrement passionnant, Astral Weeks conçu comme un cycle de mélodies où la conscience s’exprime sans entraves en fusionnant jazz, folk et arrangements classiques… Le futur est cosmique (Astral Weeks) et l’amour aveugle (Beside You), la douceur de l’innocence (Sweet Thing) précède les fantasmes de Madame George (prononcer Joy) et la détresse de Slim Slow Slider ; les propos sont sibyllins et l’orchestre bucolique, les guitares raffinées et le chant tortueux de « Van the Man » inimitable… Comme les huîtres ou Bob Dylan, Astral Weeks est un goût acquis qui s’apprécie plutôt en soirée, entre une lichette de Marjory Razorblade et une mesure de Karen Dalton.  « To never never never wonder why at all… »