Underworld – Underneath the Radar

Créé en 1987 à Cardiff, Underworld est un groupe de musique électronique britannique composé de Karl Hyde au chant et à la guitare, Rick Smith aux claviers, Bryn Burrows à la batterie et Baz Allen à la basse. Ils vont connaître la gloire avec Born Slippy .NUXX en 1996, morceau culte de trance progressive bouclant le film Trainspotting de Danny Boyle, mais l’aventure démarre huit ans plus tôt avec l’album Underneath the Radar, curiosité datée dont les accents synthpop n’ont pas grand-chose à voir avec ce qui deviendra leur signature sonore… La pochette est kitschissime, la basse slapée (Glory! Glory!) et les synthés funk (Bright White Flame), entre A-ha et Dead or Alive on se demande comment ils vont réussir à faire un si grand écart ! Deux chansons pourtant font figure d’indices qui ne trompent pas :  Bright White Flame où la voix de Hyde se marie bien à un rythme répétitif, enchaîné avec le bouleversant Pray, ses samples en ouverture et son synthé new wave qui enveloppe, le temps d’un premier album anecdotique mais précurseur.

acheter ce disque