Underworld – Dark & Long

La première fois que j’ai entendu de la trance, l’utilisation particulière de la boîte à rythmes m’a fait penser au bruit que faisait la trancheuse à pain industrielle, à la cantine de mon collège… J’ai découvert Underworld avec l’album Beaucoup Fish, m’intéressant ensuite à tout ce qui a précédé, y compris certains ep comme ce Dark & Long paru dans la foulée de Dubnobasswithmyheadman. Prolongeant le plaisir de leur opus initiatique, il permet d’avoir le fabuleux Dark Train dans son intégralité, second morceau maître après Born Slippy .NUXX dans le film Trainspotting, et qui ne figure pas sur la bande originale… Les étendues de Thing in a Book dispensent une retraite acidulée et Spoon Deep tranche un grand nombre de pains, Dark Hard nous rive dans un espace lounge tandis que Burts percute amplement ; une récréation de choix en attendant leur quatrième album.