Tom Waits – Bone Machine

En 1992, Tom Waits signe Bone Machine. Quatre disques se sont écoulés depuis Blue Valentine, entre temps Tom a fait la rencontre de John Lurie et de Jim Jarmusch, ce dernier lui concoctant un rôle sur mesure dans le film Down by Law en 1986… Percussions et autres sticks donnent le ton dès Earth Died Screaming, où l’on danse et bougonne en squelette à la façon de Captain Beefheart ; les improvisations de Such a Scream et All Stripped Down ajoutant au capharnaüm… Avec David Phillips au pedal steel, A Little Rain permet une pause blues avant les martèlements d’In the Colosseum ; en contraste avec les guitares folk de Black Wings, une fable retenue précédant I Don’t Wanna Grow Up et la juste colère de Waits à la guitare, guidé par la contrebasse électrique de Larry Taylor… Dans un ralenti rugissant, That Feel achève cet album tortueux dont les chansons évoquent en plus accidentées les Murder Ballads parues quatre ans plus tard.