Tom Waits – Blue Valentine

Pour son cinquième opus paru en 1978, Tom Waits délaisse le piano jazz au profit de la guitare et d’un synthé discret ; pour un son blues rock animant ses narrations flegmatiques (Red Shoes by the Drugstore, Wrong Side of the Road), le mode saxo rythmé n’étant pas oublié avec Romeo is Bleeding ou Whistlin’ Past the Graveyard… Offertes au pluriel, les Blue Valentines forment un bouquet romantique à la sortie de cet album contrasté, qui s’était ouvert sur une reprise de Somewhere d’après Leonard Bernstein, où Tom entonne à sa façon les mots déchirés de Maria et Tony dans le film West Side Story… Autant de chansons qui se bonifient avec le temps ; mais pas comme un grand cru car il est bien qu’elles continuent de racler un peu.