This Mortal Coil – It’ll End in Tears

Créé en 1984 par le fondateur du label 4AD, Ivo Watts-Russell, This Mortal Coil est un projet collectif regroupant plusieurs groupes de cold wave, parmi lesquels Cocteau Twins et Dead Can Dance. Leur premier opus paraît la même année, It’ll End in Tears où la basse de Simon Raymonde impose son tempo indolent (Kangaroo, The Last Ray) ; avec Elizabeth Fraser incandescente dans la reprise de Song to the Siren que l’on retrouvera dans Lost Highway treize ans plus tard, suivie de l’instrumentale Fyt qui aurait pu elle aussi illustrer un film de Lynch… De la new wave dépouillée comme on aime, dream pop avant l’heure où comme un poisson dans l’eau, Lisa Gerrard apporte sa touche gothique avec Waves Become Wings puis Dreams Made Flesh ; avec l’incursion notable de Colin Newman et son Not Me, plutôt post punk au cas où l’on se serait assoupi dans les limbes.