The Police – Outlandos d’Amour

Formé à Londres en 1977 par le batteur Stewart Copeland, le guitariste Andy Summers (remplaçant l’éphémère Français Henry Padovani) et le chanteur et bassiste Sting, The Police est un groupe de rock britannique. Si leur premier album est aujourd’hui un classique, il a bien failli les enterrer car ses deux tubes Roxanne et Can’t Stand Losing You ont fait l’objet de censure à sa sortie en 1978, pour avoir osé évoquer la prostitution et le suicide… D’autres titres rendent Outlandos d’Amour attachant, à commencer par les riffs saccadés de Hole in My Life où Sting débite son désespoir sur fond de batterie punk, en écho aux accords reggae de So Lonely. Il est question de poupée gonflable avec Be My Girl – Sally, à moitié parlée et dans le ton de The Cheerful Insanity ; ce disque farouche se terminant par une instrumentale avec onomatopées écoutable en boucle : Masoko Tanga et ses airs de Tom Tom Club.