The Monks – Black Monk Time

Formé en 1963 par quatre GI basés en Allemagne de l’Ouest, The Monks est un groupe de garage rock américain. D’abord membres des Torquays, Gary Burger au chant et à la guitare, Larry Clark au clavier, Eddie Shaw à la basse et Dave Day à la guitare revisitent les classiques des années 50 au sein de leur base militaire ; puis changent de direction musicale en adoptant un orgue et un banjo électriques, ajoutent de la distorsion aux guitares et publient Black Monk Time deux ans plus tard chez Poydor… Leur son a été considéré comme l’ancêtre de la musique punk (I Hate You) mais aussi du krautrock (Shut Up) ; des morceaux comme Oh, How to do Now ou Love Came Tumblin’ Down défiant les étiquettes avec Blast Off! et son compte à rebours futuriste, tandis que We Do Wie Du rappelle les standards de Hairspray… Réédité en 2009 dans un digipack accompagné d’un livret où l’on apprend qu’ils ont été une source d’inspiration pour les White Stripes, Faust et Iggy Pop ; les Monks sont pacifistes et potaches sur une musique enragée mais lyrique, d’une créativité comparable aux Beatles et comme l’a dit Colin Greenwood : « It’s always Monk time! »