The Mamas & The Papas – Ultimate

En 1965 à Los Angeles, les époux John et Michelle Phillips forment The Mamas & The Papas, un quatuor de folk rock américain. Ils viennent d’un autre groupe, les Mugwumps duquel ils débauchent également Denny Doherty puis recrutent Cass Elliot ; tout le monde sait chanter et il sera fait appel à des musiciens de studio pour les autres instruments, à part John qui joue de la guitare… Un an plus tard leur premier opus paraît chez Dunhill : Monday Monday fait sensation aux côtés de California Dreamin’, où à défaut de Good Vibrations, flûte et tambourin font patienter le surfeur en mal de vagues… Ces deux titres se retrouvent sur la présente anthologie, que j’ai acquise pour Dream a Little Dream of Me où « Mama Cass » la baraque aussi tranquillement que 10cc ; ravi d’y découvrir d’autres bluettes : Dancing in the Street et Look Through my Window,  ses cordes easy comme chez Sounds Orchestral, ou encore Creeque Alley qui a sans doute inspiré un duo des White Stripes trente-cinq ans plus tard (Well It’s True That We Love One Another)