The Flaming Lips – Embryonic

The Flaming Lips est un groupe de rock psychédélique américain fondé à Oklahoma City en 1983 autour du chanteur Wayne Coyne, de son frère Mark qui ne sera présent que le temps d’un album, et du bassiste Michael Ivins. Les premiers opus des Flaming Lips sont imprégnés de la culture underground des années 70, entre sonorités noise et expériences avant-gardistes à l’image de leur album Zaireeka, paru en 1997 et constitué de 4 cd que l’auditeur est prié d’écouter sur 4 chaînes hi-fi différentes, en les démarrant simultanément ! Deux ans plus tard paraît The Soft Bulletin qui ne m’a jamais emballé ; c’est en 2009 que débute mon intérêt pour les Flaming Lips avec leur douzième album Embryonic, concept album de 70 minutes oscillant entre space rock et collages electro, entre prog et post punk parsemé de moments étranges (Gemini Syringes) ou à faire flipper (Worm Mountain), planants (Silver Trembling Hands) et oniriques (I Can be a Frog avec la géniale Karen O). Un cocktail qui n’appartient qu’à eux, et s’absorbe jusqu’à la dernière note.