The Durutti Column – Without Mercy

Trois ans après leur chef-d’œuvre LC, les Durutti Column reviennent avec un album composé de deux titres durant chacun 19 minutes, sobrement intitulés Without Mercy 1 et Without Mercy 2. Leur fausse tranquillité s’y épanouit plus que jamais, l’ajout de cuivres et d’un violon évoque une atmosphère diffuse de musique de chambre, où les morceaux se complètent l’un l’autre en suivant chacun son propre crescendo, le second plus inquiétant que le premier… Aux nombreux instruments se joignent des percussions manifestes, la voix pourtant est absente et seul le piano relie finalement le départ et l’arrivée, où des cordes à peine frôlées par un archet auront le dernier mot… Se voulant une évocation d’un poème de John Keats, Without Mercy est aussi précieux que charmant, electro et désuet… Les inédits doublent la durée de ce cd quasiment introuvable, incluant les incontournables Silence et All that Love and Maths Can Do.