The Durutti Column – LC

Intitulé LC pour Lotta Continua qui signifie « la lutte continue » en italien, le second album des Durutti Column ajoute un chapitre important au carnet de bal des Mancuniens de la Factory. Un disque où les morceaux prennent de l’assurance sans tomber dans la banalité : de Messidor où la guitare et la batterie sont d’une clarté inhabituelle, à Portrait for Frazer évoquant l’univers des Cocteau Twins qui font leurs débuts à la même époque, même si l’homonymie avec Liz Fraser est sans doute involontaire… L’apparition du chant indique un autre changement, Vini Reilly s’acquittant de la tache avec un naturel rappelant les grandes voix du post punk, il suffit d’écouter Sketch for Dawn pour penser à Wire mais aussi au chanteur de Joy Division, Ian Curtis auquel The Missing Boy rend hommage… Un piano désaccordé termine ce second opus nourri au spleen ; les inédits prolongent le plaisir mais sans frisson particulier, donnant surtout envie de recommencer le voyage.