The Beatles – Abbey Road

Abbey Road est le onzième et dernier véritable album des Beatles, il paraît en 1969 et c’est en effet autour de la chanson I Want You que le groupe se réunit pour la dernière fois en studio. C’est aussi le meilleur titre du disque et je ne dis pas cela parce qu’on y entend l’un des premiers synthétiseurs Moog et qu’Alan Parsons doit être assis à côté, ni pour ses paroles minimalistes étirées pendant sept minutes, ni même pour la façon dont elle a été coupée net, terminant avec brio la première face du vinyle original ; c’est juste une des plus belles chansons d’amour jamais écrite… Because est le second temps fort de ce disque, hymne à la vie tout simplement ; il y a aussi le medley d’un quart d’heure des titres neuf à dix-sept, où la magie des Fab Four fonctionne à plein, prolongeant ce sentiment de diamant pop aux multiples facettes déjà éprouvé sur le White Album… Tout a été dit sur la couverture à l’origine de la rumeur voulant que McCartney soit mort depuis 1966 ; choisie parmi d’autres clichés pris en série par Iain MacMillan, on notera que cette photo montre les Beatles quittant les studios d’enregistrement.