The Beatles – Abbey Road

Abbey Road est le onzième et dernier véritable album des Beatles, c’est en effet autour de la chanson I Want You que le groupe se réunit pour la dernière fois en studio. C’est aussi le meilleur titre du disque, et je ne dis pas cela parce qu’on y entend l’un des premiers synthétiseurs Moog, et qu’Alan Parsons doit être assis à côté, ni pour ses paroles minimalistes étirées pendant sept minutes, ni même pour la façon dont elle a été coupée net, terminant avec brio la première face du vinyle original. C’est juste une des plus belles chansons d’amour jamais écrite… Because est le second temps fort de ce disque, hymne à la vie tout simplement ; il y a aussi le medley d’un quart d’heure des titres 9 à 17, où la magie des Fab Four fonctionne à plein, prolongeant ce sentiment de diamant pop aux multiples facettes déjà éprouvé sur le White Album. Tout a été dit sur la couverture à l’origine de la rumeur voulant que McCartney soit mort depuis 1966 ; choisie parmi d’autres clichés pris en série par Iain MacMillan, on notera que cette photo montre les Beatles quittant les studios d’enregistrement.