The B-52’s – The B-52’s

Les B-52’s ont été repérés au CBGB, un club new yorkais où se produisait la scène underground des années 70. Leur nom fait référence aux bombardiers américains B-52, il caractérise aussi les coiffures emblématiques des chanteuses du groupe, en forme d’ogive… Quand les punks ne veulent ni défaire le monde ni tout casser chez les voisins, cela donne Planet Claire, un endroit où l’air est rose et les arbres rouges, où personne ne meurt ni n’a de tête : la chanson surréaliste par excellence et premier gros succès du groupe, avec son thème à la Peter Gunn et des bruitages venus d’un espace que n’aurait pas renié Ed Wood. Le reste est à l’avenant, Rock Lobster mêlant voix parlées et chœurs suraigus, ricanements hystériques et invectives à la Devo, enfin sur 6060-842, tout le monde chante un numéro de téléphone aussi prometteur qu’insaisissable. Voici un album joyeux où deux filles et trois gars ont inventé plus qu’il n’y paraît, c’est pourquoi on peut le réécouter sans fin. Le livret permet de suivre les textes, et d’avoir chez soi une magnifique photo de groupe.