Terry Riley – In C

Né en 1935, Terry Riley est l’un des compositeurs américains à l’origine de la musique minimaliste. Pianiste de bar à ses débuts, il forge sa culture musicale entre l’Europe et l’Inde ; rencontre son compatriote La Monte Young, autre pionnier du genre, puis se produit en public dès les années 60, dans des performances pouvant durer toute la nuit. Enregistrée pour la première fois en 1964, In C est une œuvre dont la durée dépend de la volonté des musiciens qui l’interprètent. Ils sont une trentaine autour de Riley et de son saxophone, tous doivent suivre les 53 séquences de la partition « en Do » mais sont libres de décider du nombre de répétitions de chacune d’entre elles ; l’œuvre s’achevant lorsque tout le monde a atteint la dernière séquence… Habilement préfacé dans un livret reproduisant la partition, l’exercice offre une expérience unique, ludique ou hypnotique selon l’instant. De tels disques sont captivants parce qu’ils remettent en cause notre petit confort, aussi j’informe l’auditeur avisé que des trips rappelant In C sont disponibles à B comme Behrman ou L comme Lucier.