Talk Talk – Asides Besides

Après Spirit of Eden et Laughing Stock, salués par la critique mais boudés par le grand public, Talk Talk se disloque et laisse la maison de disque se débrouiller avec les lettres de réclamation… Sept ans plus tard, dans la foulée de la sortie de l’album solo de Mark Hollis, EMI publie ce double cd contenant 12 versions longues et 16 raretés ou inédits de la première époque du groupe… La production est cristalline et l’on retrouve avec joie les versions extended de Such a Shame et It’s my LifeLife’s What you Make it ou Happiness is Easy… Parmi les raretés, My Foolish Friend se démarque ainsi que son étonnante face B au piano (Call in the Night Boy) ; mais aussi les emballements new wave de Question Mark et It’s Getting Late in the Evening, ou encore la finesse de For What it’s Worth… Aussi et en dépit de quelques ratés, ces 2 heures 23 permettent d’embarquer pour un dernier voyage sur la comète Talk Talk ; à ne pas confondre avec l’infâme compilation History Revisited: The Remixes, parue en 1991 sans l’autorisation du groupe, lequel aura gain de cause en justice et fera retirer toutes les copies du marché.