Symphony X – The Divine Wings of Tragedy

Symphony X est un groupe de metal américain formé en 1994 dans le New Jersey autour du guitariste Michael Romeo, du claviériste Michael Pinnella, du batteur Jason Rullo, du bassiste Michael Lepond et du chanteur Russell Allen… Paru en 1997 chez Inside Out, leur troisième album The Divine Wings of Tragedy déploie un univers médiéval et symphonisant, avec des chœurs qui font penser à Queen (Of Sins and Shadows, Out of the Ashes) et des solos que je rapprocherais de Marillion ; en particulier l’accorte intro de The Accolade… Encore plus progressif est le titre éponyme, scindé en sept sous-parties totalisant 20 minutes de chorale baroque et narration fantasy, où l’on reconnaît des mélodies de Bach et de Holst entre les riffs virtuoses… Plus sophistiqué que le premier Rammstein paru deux ans plus tôt, ce disque millimétré pourrait illustrer un jeu vidéo ; mais je lui préfère la rugosité des Germains ou l’ardeur d’Iron Maiden.