Sylvain Chauveau – Le Livre Noir du Capitalisme

Né à Bayonne en 1971, Sylvain Chauveau est un compositeur français. Après avoir fait partie de plusieurs groupes rock au chant et à la guitare, il change radicalement de voie en 1998, afin de retrouver ses racines dans la lignée de compositeurs tels que Ravel ou Satie ; tout en y associant son intérêt pour la musique concrète de Pierre Henry ou Bernard Parmegiani. Mais une fois qu’on a dit ça on n’a encore rien dit, car la musique de Chauveau est tellement personnelle qu’elle se passe de références ; tournée autant vers l’electro que le classique, et s’il y a bien un côté expérimental fait de collages et de répétitions, ce n’est jamais une fin en soi… Réédité chez Type en 2008, son premier album voit son titre passer en langue anglaise : The Black Book of Capitalism. Serait-ce pour favoriser ses ventes à l’international ? Je suis taquin car l’essentiel est ailleurs, et c’est un pays jouissif qui attend l’auditeur entre les cordes sombres du Marin Rejeté par la Mer et la diatribe des Hurlements en Faveur de Serge Turc, au détour des gémissements de Je suis Vivant et Vous êtes Morts ou de l’accordéon de Potlatch, évoquant l’univers de Bela Tarr.