Susumu Yokota – Grinning Cat

Treize ans après la mise en Image de ses premiers paysages miniatures, Yokota est de retour avec treize contrées brouillardeuses servies dans un digipack au graphisme épuré, orné d’un rond décentré comme une lune à la nuit tombée… Avec le piano en pâte à modeler principale, la mesure du temps y est à nouveau enrichie, tamisée lorsque des boucles douces évoquent un Steve Reich au ralenti (I Imagine), de même avec Lapis Lazuli où des maillets se posent sous nos pieds tandis que l’on grimpe un escalier tapissé de moquette trip hop… King Dragonfly s’échappe sur un coussin d’air et les samples de harpe de Sleepy Eye prolongent le rêve vers le réveille-matin de Love Bird. Entre temps, perdu parmi trompettes, flûtes et tam-tam Fearful Dream ne nous a pas fait peur ; les murmures « chabadabada » de Tears of a Poet étant plus captivants… Rêveries garanties sur cet album méditatif et minimaliste, Grinning Cat ou le sourire d’un chat repu.