Steve Reich – Different Trains/Electric Counterpoint

Lorsque Steve Reich décide d’appliquer sa méthode à une histoire vraie, le résultat est un choc musical marquant. Composées en 1988, les trois parties de Different Trains relatent les voyages qu’il effectuait enfant entre 1939 et 1942, de New York à Los Angeles où résidaient ses parents séparés. Reich a enregistré a posteriori les voix de la gouvernante qui l’accompagnait alors, ainsi qu’un bagagiste qui effectuait le même trajet, de courtes phrases suivies à toute allure par un quatuor à cordes (America – Before the War) vers la seconde partie où ce sont les mots de rescapés de la Shoah qui se mêlent à la furie des locomotives (Europe – During the War), noyés parmi les sirènes et les sifflets de train ; et lorsque la fin de la guerre est annoncée (After the War), incrédules ces voix quittent le quai où nous demeurons renversés, frappés par cette expérience à rapprocher du Requiem de David Axelrod… Un an plus tôt Steve Reich avait composé Electric Counterpoint, aidé de Pat Metheny dont la guitare ajoute sa pulsation sur fond d’autres guitares ; apaisement bienvenu discrètement ajouté à ce disque ineffable.