Stéphane Delrine – Cargo Lady

Stéphane Delrine est un chanteur et compositeur français né à Antibes. Son enfance est bercée entre la musique qu’écoutent ses parents, de Françoise Hardy à Charles Aznavour, et ses étés passés dans le Nivernais. Il apprend la guitare puis à l’instar de Balavoine découvre les joies du home studio, et produit son premier album en 2017… Un an plus tard, Delrine revient avec Cargo Lady qui démarre avec Où que j’aille dont la slide guitar fait penser à Osez Joséphine ; le réalisme poétique d’Une Femme à la Mer et la lenteur grise de J’étais l’Oiseau, son piano retenu, remémorant Isabelle Mayereau… Un harmonica ouvre et referme Le Chant des Sirènes, rencontre mélancolique comme savait les raconter Jacno ; avec la voix de Sylvia Italiana que l’on retrouve Sur nos Lèvres dans un duo amoureux qui rappelle Françoiz et Dominique… Patchwork émouvant où les textes sont chiadés et les arrangements d’une variété assumée, avec un peu de Manset dans la voix et sur la pochette ce cargo fait de collages, qui m’évoque Beineix sans lien apparent, à moins de larguer les amarres vers ce disque signé d’un papillon aussi libre que Paravel. « Va, et répands la nouvelle que l’amour ensorcelle… »