Spring Heel Jack – Disappeared

Formé à Londres en 1993 par le claviériste John Coxon et le guitariste Ashley Wales, Spring Heel Jack est un groupe de musique électronique britannique. Après s’être fait connaître dès 1995 avec une série d’albums drum and bass et avoir collaboré avec EBTG sur le titre Walking Wounded, leur musique prend un tour plus personnel en incorporant jazz et séquences trip hop… La tendance est palpable dès le premier morceau de l’album Disappeared paru en 2000, avec Rachel Point dont la rythmique industrielle est parsemée de touches saxophonées, et plus encore dans Disappeared 1 & 2, où la clarinette de John Surman a été conviée  pour une paire d’instants contemplatifs… Trouble & Luck démarre en acoustique puis se transforme en périple urbain à la Prince Blimey, avant la pièce maîtresse To Die a Little qui me rappelle la montée au climax de Disquiet ; Wolfing terminant sur une touche musclée cet opus innovant et moelleux comme Truffaz.