Shifted – Under a Single Banner

Derrière Shifted se cache Guy Brewer, compositeur britannique de musique électronique précédemment connu pour avoir cofondé Commix en 2002, un groupe de drum’n bass… Parti chercher l’inspiration à Berlin, son changement de style se confirme avec un second album signé chez Bed of Nails en 2014, Under a Single Banner aux accents techno minimalistes et granuleux (Chrome, Canopy & Bursting Heart), entre vagues graves (Story of Aurea) et stridentes (Burning Tyres) les morceaux s’écoulent comme une rivière savonneuse où les prises sont rares, le temps de s’accoutumer au rythme du courant… Ni planant ni dansant, dépourvu de gesticulations sonores cet album de Shifted est moins flatteur que ceux de Scorn ou The Field, on y trouve à la fois la précision d’un Richie Hawtin et le goût de l’expérimentation des Monolake. Introspectif et à l’occasion assourdissant, Under a Single Banner ressemble à une tartine au beurre de cacahuètes : appétissante au départ, roborative au milieu et un peu écœurante si l’on va jusqu’au bout.