Shels – Sea of the Dying Dhow

Fondé à Londres en 2003 par le chanteur et guitariste Medhi Safa et le batteur Tim Harriman, Shels est un groupe de post-rock britannique à tendance gros son saturé, post-metal disent certains amateurs d’étiquettes. Paru en 2007 avec le renfort de quatre guitaristes (Simon & Phil Maine, Green & Red Dave), leur premier album Sea of the Dying Dhow dérive le long d’une mer épaisse à dominante instrumentale… The Conference of the Bird assure une mise à l’eau progressive, suivie d’Indian 1 où claquent les percussions avant la longue escalade de The White Umbrella. Le morceau éponyme impressionne avec sa mélodie dérivant vers l’ivresse, suivie d’une frénésie d’accords martelés dans un dialogue avec la batterie et les guitares… Plus tranquilles, The Killing Tent et Return to Gulu équilibrent ce disque hybride entre les drones de Earth et la clarté de Symphony X ; où sans atteindre la brillance de Maserati, Shels nous éclaire de sa vision du post-rock.