Sex Pistols – Never Mind the Bollocks, Here’s the Sex Pistols

Formés en 1975 par John Lydon au chant (surnommé Johnny « Rotten » car ses dents étaient alors « pourries »), Steve Jones à la guitare, Paul Cook à la batterie et Glen Matlock à la basse (puis l’excessif Sid Vicious qui meurt d’une overdose en 1979), les Sex Pistols sont à l’origine du mouvement punk londonien… Paru en 1977, Never Mind the Bollocks, Here’s the Sex Pistols est leur seul album studio. De sa pochette provocante à la voix tonitruante de Johnny qui a admis avoir été inspiré deux ans plus tôt par Klaus Dinger, cet opus radical prend en grippe la monarchie britannique (God Save the Queen) avant de prôner l’anarchie (Anarchy in the U.K.), entre autres crâneries… Musicalement tout le monde assure et c’est finalement plutôt convenu, en 1978 Rotten met les bouts et s’en va former Public Image Limited, un groupe autrement intéressant. « No Future for You… »