Seefeel – Quique

Au rayon des boucles qui tournent en rond sans provoquer l’ennui, j’appelle le groupe de musique électronique britannique Seefeel ; créé à Londres en 1992 par le guitariste Mark Clifford, le bassiste Mark Van Hoen, le batteur Justin Fletcher et la chanteuse Sarah Peacock. Publié en 1993, leur ep More Like Space est remixé par Aphex Twin, suivi la même année de leur premier album Quique où Climactic Phase 3 a l’air de creuser un tunnel vers la Lune, tandis que Polyfusion m’évoque StereolabIndustrious a deux ans de retard sur Loveless mais Plainsong s’insinue avec la même persuasion qu’un album des Cocteau Twins ; la sensualité de Charlotte’s Mouth fait référence à la fille de Gainsbourg et les claviers de Filter Dub installent une « ambience » à couper au couteau avant de se perdre dans la forêt psychédélique de Signals… Moins techno que The Field et plus incarné qu’Autechre, Quique est addictif et légèrement vénéneux, parfait pour halluciner quand ce n’est pas la saison des champignons.