Roy Montgomery – Temple IV

Roy Montgomery est un compositeur de musique post rock néo-zélandais né en 1959. Il crée The Pin Group en 1980 avec le batteur Peter Stapleton, publie un single sur le label Flying Nun qui fera également connaître son compatriote Chris Knox. Il travaille en solo à partir de 1995, enregistre ses albums sur un magnéto 4 pistes et nous livre un an plus tard l’album Temple IV paru chez Kranky, du nom d’une pyramide situé sur le site archéologique de Tikal au Guatemala, que Roy a visité après la disparition de sa compagne à laquelle ce disque est dédié… Les guitares réverbérées de She Waits on Temple IV font penser à Cobalt Blue au ralenti, coulée paisible avant Departing the Body, une élégie déchirante saturée d’électricité… Le franchissement de The Passage of Forms se fait plus tranquillement, puis les accords claquent sur Jaguar Meets Snake et ses distorsions précédant Jaguar Unseen, ondulant et où la mélodie revient, hésitante… Évoquant le minimalisme de Luciano Cilio, Temple IV est une œuvre laconique et désincarnée dont la poésie cathartique serpente en nous irrésistiblement, tel un virus auquel on survit.