Rodriguez – Searching for Sugar Man

Né de parents mexicains dans le Michigan en 1942, Sixto Rodriguez est un chanteur et guitariste américain. Son père chante le blues et il découvre la musique de Leonard Cohen et Donovan, se produit dans les bars après avoir arrêté le lycée puis publie un single en 1967, suivi des albums Cold Fact en 1969 et Coming from Reality en 1971 ; mais le succès n’est pas au rendez-vous et Rodriguez devient ouvrier en bâtiment pour nourrir sa famille… Dans le même temps, Cold Fact est distribué en Afrique du Sud où ses textes engagés lui valent d’être censuré, mais le disque est piraté et passe en douce sur certaines radios, Rodriguez devient un artiste culte sans qu’il n’en sache rien, certains le croient même mort ainsi que le raconte le documentaire Searching for Sugar Man en 2012, dont est issue cette bande originale et qui reprend ses plus beaux titres… Tour à tour psychédélique (Sugar Man) et prolétaire (Cause), pérecquien (I Wonder) mais aussi sentimental (I Think of You) ou désinvolte avec I’ll Slip Away ; un disque qui donne envie d’agir et d’aimer, où les guitares sont folk parmi bongos et claviers tandis que le chant fait penser à Dylan.