Robert Fripp – Exposure

Paru en 1979, Exposure est le premier album solo de Robert Fripp. Il se situe cinq ans après Red, le septième album des King Crimson dont il fait partie depuis 1969 ; et quatre ans après sa remarquable collaboration avec Brian Eno sur Evening Star. Ce dernier fait d’ailleurs partie des nombreux invités de cet opus touffu, aux côtés de Daryl Hall au chant sur North Star, ainsi que Peter Gabriel sur l’étonnant Here Comes the Flood, sans oublier Peter Hammill et le sacrément progressif Disengage… En combinant ainsi différents styles, Robert ne s’enferme pas dans ses recettes habituelles, sans se priver pour autant d’utiliser les « frippertronics » où des boucles de sons jouées en direct s’enrichissent réciproquement, rehaussées d’improvisations à la guitare et dont Urban Landscape et Water Music I & II sont de jolis exemples… La réédition double cd est assortie d’un copieux livret, mais la reproduction à l’identique d’une version dite remastérisée n’apporte pas grand-chose à l’original, ni les versions à peine alternatives qu’il est de bon ton d’ajouter à la fin d’un tel packaging.