Richard Hawley – Coles Corner

Né à Sheffield en 1967, Richard Hawley est un chanteur et compositeur britannique. Ses parents sont musiciens, il est dans le même lycée que Steve Mackey qui deviendra le bassiste de Pulp auquel Richard se joindra entre 1998 et 2002 ; cinq ans après avoir formé le groupe Longpigs dans la mouvance britpop… Paru chez Mute en 2005, son quatrième album Coles Corner chante l’amour et son absence en mode chaleureux, passant d’une balade country (Just Like the Rain) à une rencontre intime sur un air de rockabilly (Hotel Room), on se croirait chez Elvis avant les embruns passionnés de The Ocean… La folk impétueuse de I Sleep Alone m’évoque Fink, ses murmures s’éteignant comme les phares d’une Plymouth Fury arrivée au bord de la falaise, derrière la guitare blues de Tonight… Un disque où Hawley croone tranquille entre arrangements classiques et guitares électriques, vibraphone et glockenspiel ; la romance s’achevant avec Last Orders, une instrumentale digne de Lynch et aussi envoûtante que Tacoma Trailer.