Richard Desjardins – L’Existoire

Toujours impliqué dans la défense des opprimés, en 2007 Desjardins réalise Le peuple invisible, un documentaire consacré aux autochtones Algonquins, résidant dans sa région natale l’Abitibi et menacés d’extinction. Mais il n’oublie pas d’écrire et son cinquième album solo voit le jour en 2011, sous le titre exquis L’Existoire. Car des histoires à chanter, Richard n’en manque pas et riche de son expérience symphonique, il s’entoure de musiciens maniant le banjo (Développement Durable, Roger Guntacker) ou la guitare classique (L’Existoire), la flûte irlandaise (Atlantique Nord) et avec Tous les Gens de Plaisir, on a même droit à une chanson d’inspiration médiévale… Le piano n’est pas oublié pour accompagner la romance d’Elsie ou sur l’instrumentale d’ouverture (Elvira), et même si ce disque est tellement cosmopolite qu’il nous laisse un peu éparpillés, l’amour et l’humour de Desjardins y sont préservés, et l’on y découvre toujours quelque chose à cultiver.