Richard Desjardins – Les Derniers Humains

Né au Québec en 1948, Richard Desjardins est un auteur-compositeur-interprète et cinéaste. Il passe son enfance à Rouyn-Noranda dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, à deux pas d’une des plus importantes mines de cuivre du pays, apprend le piano grâce à sa mère puis se produit dès l’âge de 16 ans dans différents orchestres. En 1976, il crée le groupe Abbittibbi qui publie l’album Boom Town Café en 1981, puis chacun repart de son côté mais Richard continue de se produire en solo, interprète ses chansons accompagné d’un piano et autoproduit son premier album en 1988, Les Derniers Humains… Chanteur engagé tant dans la lutte des classes que dans la cause écologique, ce n’est pas un hasard si ce disque s’ouvre sur une histoire d’amour dans la toundra (Akinisi) et se poursuit avec un plaidoyer contre l’oppression des peuples autochtones (Les Yankees). On m’a Oublié et Le Cœur est un Oiseau sont les autres trésors de cet opus généreux, au piano et à la guitare d’un homme droit. « Et je ne plierai que devant la beauté… »