Renaud Papillon Paravel – La Surface de Réparation

Comme les Nits au rayon pop ou Robin Rimbaud à l’ambient, depuis 2002 la chanson française a son oiseau rare… Né à Toulouse en 1969, Renaud « Papillon » Paravel dessine et photographie avant d’autoproduire son premier album en 2001, La Surface de Réparation qui sera publié l’année suivante chez BMG. Organique et mixée avec soin, sa musique samplée entre groove et hip hop s’efface derrière des textes savoureux. Je Suis un Plongeur évoque le Poinçonneur des Lilas de Gainsbourg, Marcher pieds nus sur un Légo chante la fin de l’enfance sept ans avant Bashung, auquel on pense aussi avec Fais-moi une Fleur et Les Chats Couchés, tandis que J’aime Tonku met une claque à Souchon… Autant de voix qui convergent vers ce papillon n’ayant pas besoin d’elles pour exister, révélant ses lézardes sur L’Homme à la Peau de Serpent avant d’entrouvrir les portes de sa Bubble Head… Dérisoire et mélancolique, jamais totalement désespéré, on pleure et on rit tout au long de ce disque d’une folle sincérité. « Et j’ai touché l’oursin, et ça c’est bien. »