Renaud – À la Belle de Mai

Renaud est un chanteur et compositeur français né à Paris en 1952. Ses parents écoutent Piaf et Brassens, distrait à l’école il découvre la musique de Cohen ou Donovan, s’essaie à la guitare et rédige ses premiers textes en mai 68. D’abord comédien aux côtés de Coluche, il vit de petits boulots avant de sortir de l’anonymat en 1977, avec Laisse Béton puis enchaîne les succès sans renoncer à son franc-parler… À la Belle de Mai paraît en 1994, du nom d’un quartier de Marseille et dont le titre éponyme taille un costard pittoresque à Bernard « Wonder » Tapie… C’est Quand qu’on va Où ? revisite l’enfance à la manière de Rosa et Le Sirop de la Rue prolonge l’innocence ; mais Cheveu Blanc sonne la fin de la récré en taclant les sportifs comme Jacno, puis Le Petit Chat est Mort m’en rappelle un tigré et m’évoque Les Chats CouchésAdios Zapata ! démantèle l’hypocrisie et La Médaille n’aime pas l’armée sur ce disque acoustique où guitares, accordéon et contrebasse accompagnent des textes épurés, les polyphonies corses de Lolito, Lolita ajoutant une leçon de géométrie renversante. Avec sa pochette où Renaud tient un stand de tir forain, À la Belle de Mai fait un carton dans les cœurs et les consciences.