Red Snapper – Pale Blue Dot

Après six ans de séparation, le temps pour chacun de mener différents projets, Ali, Richard et David reviennent chez Lo Recordings avec Pale Blue Dot. Présent dans le studio au bon moment, le saxo-clarinettiste Tom Challenger devient membre permanent et ravive en quelques instants le son clair et pulsé, chaleureux de Red Snapper sur Brickred ; sensation confirmée avec Lagos Creepers : ce quatrième larron fait la paire avec le trio initial ! La basse d’Ali Friend nous offre une intro en or sur Wanga Doll, argentée par Tom alors joueur de mélodica ; puis l’alchimie se grippe et quelqu’un se met à crier afin de masquer la supercherie, mais Deathroll n’a pas perdu le sens de la progression et à l’exception de Moving Mountain où ils sont tombés dans l’autoparodie en convoquant le fantôme de Prince Blimey ; et de deux remix avec fonction remplissage à la fin du disque, Red Snapper démontre qu’il a encore envie sur cet opus me rappelant les Standards de Tortoise, le tout servi dans un digipack insolite et dépourvu de signe extérieur.