Red House Painters – Down Colorful Hill

Créé à San Francisco en 1989 par Mark Kozelek (chant, guitare) et Anthony Koutsos (batterie), Gorden Mack (guitare) et Jerry Vessel (basse) ; Red House Painters est un groupe de folk américain assimilé au sous-genre du slowcore, dans la veine tranchée de Low ou The Black Heart Procession…  Trois ans plus tard, une démo parvient chez 4AD qui publie Down Colorful Hill, un premier album où la douleur est annoncée dès 24, son texte et sa guitare nus, portés par la voix stagnante de Kozelek. « So it’s not loaded stadiums… » Medicine Bottle m’évoque Les Amants d’un Jour et je compatis avec les problèmes de communication de Japanese to English ; un peu plus vive Lord Kill the Pain est une prière radicale, rappelant l’ironie des Dead Kennedys… Constitué des démos à peine retouchées qu’avait reçues le producteur Ivo Watts-Russell, l’album se termine avec Michael ou le souvenir d’un ami ; refermant ce coffret intimiste et délicat, à figer le temps qui reste. « This dictionary never has a word for the way I’m feeling… »