R.E.M. – New Adventures in Hi-Fi

Après le subtil Automatic for the People, R.E.M. s’égare dans une tentative grunge (Monster) et il faut patienter deux ans de plus jusqu’à New Adventures in Hi-Fi, où malgré quelques lourdeurs (The Wake-Up Bomb, Departure) le groupe a retrouvé son acuité… Enregistré en partie sur du matériel portable entre les concerts d’une tournée, ce disque au titre taquin présente plutôt un son lo-fi assumé, rugueux sur Undertow et hyper urbain avec Leave et sa sirène que l’on dirait empruntée à Prodigy. Ils ont cependant préféré ouvrir l’album avec le single How the West was Won, enregistré en studio avec piano et mandoline, de même pour le déchirant E-Bow the Letter et son sitar électrique, son synthé Moog qui rend hommage à l’acteur River Phoenix… Avec son livret noir et blanc garni de photos arty, New Adventures in Hi-Fi est un hybride méritoire pour préparer ses oreilles aux voyages indie de grande amplitude, comme The Sophtware Slump paru quatre ans plus tard.