Purr – Whales Lead to the Deep Sea

Formé à Paris en 1995 autour du chanteur et guitariste Thomas Mery, du bassiste Stéphane Bouvier et du batteur Jérôme Lorichon ; Purr est un groupe de post rock français. Repérés lors d’un concert, ils sortent un single sur le label Prohibition et font les premières partie de Blonde Redhead ; puis publient en 1997 leur premier album Whales Lead to the Deep Sea… Avec sa basse en avant et des percussions qui clappent, Schoolyard échelonne son effort vers la guitare frétillante de Welcome ; Cement and Glass terminant la plongée sur une tonalité acoustique qui me fait penser à Thom Yorke… Il y a aussi Trust et son sample obsédant, extrait du film éponyme de Hal Hartley et où l’on entend un dialogue clé entre Martin Donovan et la regrettée Adrienne Shelly… Ici pas de morceaux à rallonge comme chez la bande à Pajo, ici dix morceaux où l’on chante et l’on se mouille à la façon de Millions Now Living Will Never Die paru l’année d’avant ; le temps d’une incursion réussie dans la niche post rock et où Purr ne s’est pas contenté de ronronner. « Can you stop watching TV for a moment? »