Pixies – Doolittle

Formés à Boston en 1986, les Pixies sont un groupe de noise pop américain. Le guitariste Joey Santiago et le chanteur Black Francis se rencontrent deux ans plus tôt à l’université, recrutent David Lovering à la batterie et Kim Deal au chant ; publient Surfer Rosa chez 4AD en 1988. Paru l’année suivante, Doolittle aligne 15 titres dépassant rarement les 3 minutes, dominés par des riffs nerveux et une batterie rock qui va à l’essentiel, associés à des mélodies allant de soignées à brutales… Sur des morceaux comme Tame ou Crackity Jones, le chant est possédé comme un Cobain qui reconnaîtra leur apport au grunge ; dans un style crooner, La La Love You percute avec sa guitare sixties tandis que Mr. Grieves et No. 13 Baby m’évoquent les White Stripes avant l’heure… À surfer ainsi entre lyrisme et charivari, les Pixies ont percé dans la foulée de Sonic Youth ; sans vraiment se rapprocher des univers inspirés de leurs aînés Bauhaus ou Television.