Pink Floyd – London ’66-’67

Formé à Londres en 1965 autour de Syd Barrett à la guitare et au chant, Richard Wright aux claviers, Roger Waters à la basse et Nick Mason aux percussions, Pink Floyd est un groupe de rock progressif aux effets secondaires souvent psychédéliques… Si leur discographie débute officiellement avec The Piper at the Gates of Dawn, le présent extended play paru en 1995 regroupe deux anciens morceaux levant le voile sur leur univers planant et synthétique, délayé au gré d’improvisations jazz durant les 15 minutes d’Interstellar Overdrive et plus recueilli avec les tam-tams indolents d’un Nick’s Boogie dont les distorsions s’amplifient, évoquant les flâneries de fin d’album des Doors… Il serait aussi risqué de commencer par ce disque pour découvrir Pink Floyd que de considérer The End of an Ear quand on ne ne connaît pas Robert Wyatt, mais avec le recul nécessaire ses oscillations et ses laps, ses vrilles s’imposent.