Pat Benatar – Tropico

Née à New York en 1953, Pat Benatar a été découverte à 24 ans lors d’un concours dans un cabaret. Elle signera chez Chrysalis, le label de Jethro Tull ou de Blondie, propulsée sur le devant de la scène dès son premier album, In the Heat of the Night. Elle est accompagnée par son mari Neil Giraldo, à la guitare et à la production… Il y a des jours où l’on se sent aventureux, et au lieu de foncer sur une énième compilation pleine de doublons, c’est à l’album entier que l’on décide de s’attaquer. Et une fois abreuvé de We Belong et de Painted Desert, les deux tubes indémodables que l’on voulait retrouver, le premier évoquant l’air de rien The Ballad of Lucy Jordan de Marianne Faithful, et le second dont on avait oublié la délicate introduction à la guitare ; il est agréable de suivre Pat Benatar sur des terrains moins familiers, du raffiné Suburban King aux rocailleux Love in the Ice Age et Takin’ it Back. Une voix qui pénètre, un lyrisme fou sur des arrangements qui ont réussi à traverser le temps. Le livret contient les paroles et la photo de couverture est chouette, on la doit à Rebecca Blake.