Orbital – The Middle of Nowhere

Trois ans après l’incommensurable In Sides, le temps a repris ses droits et The Middle of Nowhere est la prochaine escale d’Orbital. Où les frères Hartnoll renouent avec un style plus animé, laissant peu de place à la précieuse ambivalence de l’opus précédent. Les habillages vocaux s’étoffent et Alison Goldfrapp, habituée des lieux, parcourt plusieurs octaves le long de Nothing Left 1 et 2, tandis que Barbara Cohen poursuit un saxo sur Way Out. Autres invitées, les filles de Pooka répètent sans fin « I want nothing at all » et Spare Parts Express n’est pas dénué de mystère, c’est d’ailleurs le morceau à ne pas rater ; pour finir avec le frétillant Style, composé avec un stylophone et qui rappelle le son du Pocket Calculator… Le livret est réussi avec dix-huit pages de photos granuleuses signées Louise Kelly, le disque aussi même s’il campe sur les recettes familières du groupe.

acheter ce disque