Orbital – Orbital 2/Peel Sessions

Deux ans après Orbital, Orbital revient avec Orbital 2 et adopte un son plus élaboré, atmosphérique avec les chœurs de Lush 3.2 ou feutré comme un sitar sur Planet of the Shapes. Le début de l’album a l’air identique au précédent, reprenant en boucle une phrase du film Star Trek disant que « le temps peut devenir une boucle », en modifiant légèrement la vitesse afin d’installer un décalage allant s’amplifiant, et où l’on peut voir un hommage au travail de Steve Reich. Un peu docte, cette mise en bouche ne présage pas de la teneur divertissante de l’ensemble, Impact et Remind s’enchaînant fiévreusement vers les allègres Walk Now et Halcyon. Le morceau final est espiègle lui aussi, les frangins en ont sous le pied et pensent déjà à leur prochain opus ; non sans nous régaler d’une bonne surprise en attendant, car cette édition cd comprend une seconde galette de 4 morceaux enregistrés lors des Peel Sessions de 1994.