Orbital – Blue Album

Publié en 2004, Blue Album est le septième et dernier disque d’Orbital. En effet les frangins ont décidé de se séparer l’année après, et l’album Wonky issu de leur éphémère reformation de 2012 m’a tellement déçu que je préfère l’ignorer… Transient introduit brillamment le périple, sa transe au ralenti réminiscente des ambiances d’In Sides, et il en va de même avec la langueur paysagesque de Lost. Avec les Sparks au chant, Acid pants fait tripper sans retenue, un sentiment prolongé sur Pants et Tunnel Vision, ciselés dance. Mais cet ultime opus renferme aussi deux moments vraiment à part : You lot dont les mesures sophistiquées font place à l’extrait d’un discours que Christopher Eccleston a tenu dans le téléfilm The Second Coming, pour finir en beauté avec One Perfect Sunrise, ou la fusion du son d’Orbital avec la voix de Lisa Gerrard… Les frères Hartnoll ont inventé la techno aimable aussi par ceux qui ne danseront jamais dessus, et Blue Album en est une synthèse méchamment efficace.