Nico – The Marble Index

Plus connue sous le nom de Nico, Christa Päffgen est une chanteuse et compositrice allemande née à Cologne en 1938. Elle devient mannequin à l’âge de 15 ans puis obtient un rôle dans La Dolce Vita de Fellini en 1959 ; rencontre Brian Jones, Bob Dylan puis le Velvet Underground en 1967, le temps d’un album devenu mythique. Aussitôt après, soutenue par Jim Morrison elle entame une carrière solo et publie The Marble Index en 1968, aux côtés de John Cale au piano et à l’alto, à la guitare électrique ; ce dernier en assure également la production et y appose sa patte avant-gardiste… Nico quant à elle a élu l’harmonium, l’union de cet instrument avec sa voix gothique autorisant des climats brumeux (Lawns of Dawn, Evening of Light) et diaphanes, parfois dissonants (Facing the Wind) dans l’esprit des débuts de Siouxsie… Les arrangements classiques font pousser des roses dans la neige avant un dernier titre a cappella expressionniste (Nibelungen) ; insaisissable et ténébreuse, Nico meurt à 49 ans d’une chute à vélo attribuée à une insolation.