Minutemen – Double Nickels on the Dime

Créé en 1980 à San Pedro par Mike Watt à la basse et au chant, Georges Hurley à la batterie et Dennes Boon au chant et à la guitare, Minutemen est un groupe de punk expérimental américain. Boon et Watt se connaissent depuis l’adolescence, qui font leurs armes au sein de différents groupes avant de diffuser leur premier ep Paranoid Time… Paru en 1983, leur troisième album Double Nickels on the Dime résume leur style inclassable mêlant funk et jazz, déclamations folk à la Captain Beefheart (My Heart and the Real World) ou échappées instrumentales évoquant Donovan (Cohesion). D’une durée moyenne inférieure à 2 minutes, les 43 morceaux de ce double vinyle (réédité en 1987 sur cd chez SST) s’écoutent sans s’étendre tout en dégageant une grande cohérence, avec It’s Expected I’m Gone ou Toadies qui ont sept ans d’avance sur Good Morning, Captain et l’on pense aux White Stripes avec #1 Hit Song et Corona ; les Minutemen sont new wave (The World According to Nouns) ou rebelles comme John Lydon (Shit From an Old Notebook), ils sont éphémères aussi car la machine s’arrête en 1985 lorsque Boon est tué dans un accident à l’âge de 27 ans, alors en tournée aux côtés de R.E.M.