Master Tapes 01

Paru chez Warner en 2002, ce double album rend justice aux standards de la soul qui ont fait le succès de plusieurs groupes trip hop dans les années 90. Avec Trouble so Hard de Vera Hall (1960), l’immersion est immédiate et comble un vide vers Moby qui l’a reprise quarante ans plus tard sur Play ; lequel ouvre le second cd avec Find my Baby… Isaac Hayes et Help me Love (1973) abolit le temps qui le sépare de la Glory Box de Portishead ; Love to Love you Baby de Donna Summer figurant à la fois dans sa version originale et remixée par le DJ Wacky Races, mais elle n’arrive pas à la cheville du medley de Somerville… Fat Boy Slim est de la partie (E.V.A.), Ananda Shankar (Jumpin’ Jack Flash) et l’inusable Stratus de Bill Cobham ; la fête se terminant avec Lalo Schifrin et son palpitant Shifting Gears, tiré de la bande originale de Bullitt… En alternant morceaux originaux et reprises attendues, la toile musicale de Master Tapes 01 tisse des cordes vibrantes à travers les genres. Dommage que l’expérience soit restée sans lendemain.